Estimation immobilière à Megève : l’essentiel à en connaître

Partager sur :
Estimation immobilière à Megève : l’essentiel à en connaître

Dans un projet comme la vente d’un bien, entreprendre une estimation immobilière est indispensable. En quoi consiste la démarche ? Qui peut l’effectuer et dans quelles autres circonstances doit-elle s’opérer ? Voici les réponses.

Qu’est-ce qu’une estimation immobilière ?

Elle désigne à la fois la démarche et ses résultats. En tant que procédé, il s’agit de l’évaluation d’un bien pour déterminer sa valeur vénale à un moment donné. Dans la pratique, elle confronte les diverses caractéristiques de la propriété aux normes en vigueur, notamment en matière de construction. Elle les rapporte également aux exigences des acheteurs, par exemple en termes de confort. 

Tout élément qui n’est pas conforme à ces différents paramètres est susceptible de faire baisser la valeur du bien sur le marché. En revanche, tout élément qui peut améliorer la qualité, la durabilité ou le confort de la propriété peut la valoriser.

Qui peut réaliser la démarche ?

En principe, le propriétaire du bien peut s’en charger seul. Cela est toutefois déconseillé pour écarter tout risque de surestimation. Mais il peut aussi utiliser un estimateur en ligne. Le procédé permet d’obtenir une valeur indicative, mais pas toujours fiable.

La meilleure initiative à prendre consiste à assigner la tâche à un professionnel. Un notaire et un agent immobilier sont les mieux placés pour évaluer la propriété à sa juste valeur et en tenant compte de l’état du marché.

Quand est-elle requise ?

Entreprendre une estimation immobilière à Megève est nécessaire dans les situations suivantes :

  • à la vente du bien afin de connaître le prix à lui attribuer ;
  • avant sa rénovation pour déterminer les travaux rentables à effectuer ;
  • dans le cadre d’un divorce pour opérer le partage des acquêts entre les deux conjoints ;
  • lors d’une succession pour réaliser le partage d’un bien en indivision ;
  • dans le domaine fiscal pour calculer le montant de l’impôt sur la fortune immobilière.