Achat immobilier à Megève : ce qu’il faut savoir sur l’offre d’achat

Partager sur :
Achat immobilier à Megève : ce qu’il faut savoir sur l’offre d’achat

Pour réaliser un achat immobilier à Megève, vous devez passer par plusieurs étapes. Celle qui suit la recherche du bien idéal consiste à soumettre une offre d’achat au propriétaire-vendeur. Que devez-vous connaître concernant la démarche ? Réponses.

Qu’est-ce qu’une offre d’achat ?

L’offre d’achat est le moyen mis à votre disposition pour signifier à un vendeur immobilier que son bien vous intéresse et que vous souhaitez l’acquérir. La missive indique alors les conditions auxquelles vous aimeriez entreprendre la transaction. Celles-ci peuvent ensuite faire l’objet de négociations de la part du vendeur. Mais ce dernier a aussi la possibilité de les accepter tout de suite ou de les refuser.

Quand faut-il faire une offre d’achat ?

En principe, vous pouvez soumettre une offre à un vendeur à tout moment. Toutefois, dans le cas où ce dernier accepte directement vos conditions, vous n’aurez plus aucun moyen de changer d’avis concernant la transaction ou de négocier ses clauses. C’est pourquoi il est conseillé de faire une proposition d’achat uniquement après avoir pris le temps d’évaluer la pertinence du bien par rapport à vos critères et en définissant ses termes à tête reposée. 

Comment doit-on la formuler ?

Une offre d’achat doit être écrite pour être valide et recevable. Elle peut être manuscrite et remise en main propre à son destinataire ou lui être envoyée par courrier recommandé. Elle peut aussi prendre la forme d’un courrier électronique et être expédiée par e-mail. Dans ce cas, il faudra bien conserver la preuve du message dans votre boîte d’envoi. 

Quelles sont ses mentions importantes ?

Les termes les plus engageants de l’offre d’achat sont les suivants :

  • le prix : il doit répondre à la fois à la valeur exacte du bien et à votre budget ;
  • la validité de l’offre : limitez-la à 15 jours au maximum pour ne pas bloquer votre projet trop longtemps ;
  • vos conditions suspensives : définissez-les de manière réaliste par rapport à votre projet et votre situation.